Anissa Lalahoum Peintre

À l’honneur ce soir Anissa Lalahoum

 

A l’image de ses œuvres .Anissa Lalahoum, vous offre un visage épanoui et un sourire radieux. Sa joie de vivre s’est forgée dans une enfance où tous les sens, étaient perpétuellement stimulés. Elle garde en elle, certaines images, le couscous roulé par sa tante à la main et qui séchait au soleil, le bleu azur du littoral, les ruines romaines ocre et le port de pêche bigarré.

De Montreuil à Paris en passant par Alger, c’est une artiste des deux rives qui unit structuration et générosité. Comme les grands peintres, elle a élaboré et enrichi son propre langage.

Elle est allée puiser dans un art qui date du septième siècle et qui symbolise toute une culture arabo musulmane : la calligraphie.

Elle y a apporté la liberté, loin des diktats et des règles propres à cette discipline.

Elle a décidé de peindre les mots. Finie la rigidité, les vocables ne sont plus figuratives, ils sont porteurs de sens. Ils sont au centre de son activité créatrice. Elle réussit à brouiller merveilleusement les pistes. Il ressort de ses créations une énergie, soutenue par des couleurs denses et profondes. Celles-ci s’affranchissent des nuances pour devenir des protagonistes, à part entière.

Les bleus ondulent comme les vagues. Les verts expriment une liberté infaillible. Quant à l’orange, il invite à l’espoir.

Vous comprendrez aisément, pourquoi elle fut mise à l’honneur, à Paris, lors de la semaine africaine de l’UNESCO, où elle représenta l’Algérie.

Souhaitons beaucoup de réussites à cette peintre hors pair !

Naima GuerzizFB_IMG_1483466272221



Saïd El Boundati alias Le Virtuose

A l’honneur Saïd El Boundati, dit « Le Virtuose », est un jeune trentenaire avec beaucoup de style et une hyperactivité surprenante. Romancier et comédien français, il découvre le monde artistique très jeune ,en commençant par la création puis il s’essaie à la musique, à la peinture et au graphisme…Ce touche à tout prolifique est également attiré par le monde de l’information. Il fait ses débuts comme journaliste pour Télénight diffusé sur Weo TV, une chaine méconnue de la TNT. Il a une vision philanthropique de l’information, il est persuadé que dénoncer les injustices et les dysfonctionnements de la société, permet d’éveiller les consciences .De plus en plus attiré par la presse écrite, il écrit des billets pour des médias qui ont un véritable retentissement aujourd’hui: Médiapart et le Nouvel Obs.

 

Il y a plus de cinq ans, il a signé son premier roman, Confessions d’un mélancolique banlieusard, qui a été réédité par les prestigieuses éditions Gallimard. Ce roman avec une forte inspiration autobiographique est née de la nécessité de raconter au-delà de sa propre histoire, celle de nombreux jeunes qui comme lui ont grandi dans la cité. Ainsi, il décide d‘ancrer sa fiction dans une banlieue, celle de Lille .On y suit le parcours de deux jeunes gens : Ismaël et son inséparable ami Isaac. Véritable roman initiatique, les deux personnages font fi des nombreuses brimades et discriminations qu’ils subissent pour se réaliser. Un peu à son image, ils poursuivent leurs études qui les conduisent à la réalisation. Ils débutent par des reportages dans le monde de la nuit sous le pseudo des virtuoses pour finalement tourner leur caméra sur le sort de ceux qui comme eux sont issus de la banlieue.

La banlieue au fur et à mesure du récit se transforme en protagoniste à part entière, pari réussi, Saïd réalise son souhait de départ, « écrire avec l’ambition et l’espoir de voir ceux qui ont vécu ou vivent les mêmes événements se sentir moins seuls et continuer à avoir foi».

Il vient de signer avec une maison d’édition pour la publication prochaine de son deuxième roman, souhaitons à Saïd beaucoup de succès dans ses projets à venir.

20170102_143648



Amel Chaouati /Les Algériennes du château d’Amboise

A l’honneur Amel Chaouati, psychologue de formation, elle exerce dans une clinique psychiatrique et en libéral. Sa vocation, lui est venue dans son pays d’origine, l’Algérie. Résidant en France depuis plusieurs années, elle s’est intéressée aux questions de l’identité de part et d’autre de la Méditerranée.

Elle a fondé le Club de lecture des amis d’Assia Djebar qui rassemble tous ceux qui sont attachés aux lettres de cette grande écrivaine, réalisatrice et académicienne. Ce Club existe depuis onze ans, il est à l’origine de plusieurs évènements autour des textes et des romans d’Assia Djebar. On y offre des lectures de l’auteure et s’y engage une réflexion plus large sur son œuvre. Toutes ces interactions ont donné lieu à un ouvrage qu’elle a dirigé, « Lire Assia Djebar ! » (Ed. La Cheminante). Cet ouvrage réunit sous forme poétique, graphique, clinique, littéraire et autobiographique, dix approches plurielles et subjectives, initiées par Le Cercle des amis d’Assia Djebar. La capacité créative que cette rencontre avec une œuvre littéraire majeure mobilise, dit combien il est indispensable de lire Assia Djebar pour comprendre notre passé et notre actualité. L’ouvrage comprend aussi une sélection d’extraits de l’œuvre d’Assia Djebar.

Amel Chaouati a aussi publié un ouvrage, Les Algériennes du château d’Amboise – La suite d’Abd el-Kader (Ed.La Cheminante) où elle met en lumière toutes celles qui ont accompagné l’illustre personnage qui a fait couler beaucoup d’encre, L’émir Abdelkader. Elle y étudie sa détention à Ambroise à travers une focalisation purement féminine. L’émir est en quelque sorte placé au second plan. On y apprend à partir d’un travail de recherche que son destin est uni à ceux et celles qui l’entouraient, plus particulièrement sa tribu, sa mère, ses différentes femmes, ses proches, les servantes, leurs maris et d’autres membres masculins de sa famille. Cette période de sa vie est jonchée par des évènements tragiques dus à l’exil. L’auteure nous offre un regard objectif sur les conditions de détention à Ambroise qui augurent de ce que sera la situation des premiers immigrés . L’exil n’y est pas voulu mais subi comme un drame .Il entraîne une perte de repères, l’oubli de soi, la folie et la mort. Les femmes y sont les premières victimes, en tant que mères et femmes, fragilisées par l’isolement territorial, elles se laissent dépérir. Cinq ans de réclusion qui ont réduit comme peau de chagrin la suite de l’émir.

Cet ouvrage dépasse largement le cadre du chef historique, il englobe l’histoire de l’Algérie, de la France et de ce passé douloureux des deux pays. Amel Chaouati nous offre un ouvrage d’une grande qualité scientifique et littéraire, un travail de mémoire qui permet d’amorcer un pont entre ces deux pays, l’Algérie où elle a grandi et la France où elle vit.

Elle sera présente au Salon International du Livre d’Alger. Souhaitons à son ouvrage encore beaucoup de succès et qu’il soit lu par le plus grand nombre comme un témoignage de notre histoire commune.

.20161228_222421



Aniami Mchangama

A l’honneur Aniami Mchangama, assistante de direction technique dans une collectivité territoriale, militante associative et femme politique. Très tôt, elle cherche à améliorer le quotidien de ceux qui souffrent. A dix-huit ans lui vient l’idée de créer une association pour venir en aide aux gens de son village. De là naît sa vocation pour les autres qui la caractérise. Plusieurs années plus tard, elle créera la Fondations des Étudiants Comoriens a l’étranger (FEC), qu’elle préside encore aujourd’hui pour répondre aux nécessités des étudiants comoriens à l’étranger .Parallèlement, elle décide de créer une association pour la coopération et le développement, une sorte de passerelle qui permet de valoriser et d’accompagner les actions de la diaspora comorienne en France et en Afrique. Elle accompagne également toutes les personnes souhaitant créer une association qui soutienne le développement vers les pays de Sud.Aniami est convaincue que les actions humanitaires sont un levier dans l’aide des plus faibles vers leur émancipation. Elle se déplace où le besoin se ressent.

C’est ainsi que le parcours de la militante associatif la guide naturellement dans son pays d’accueil qui est la France à s’engager politiquement. Cette ancienne élue est convaincue que l’égalité des chances est possible.Elle défend donc « les minorités visibles » au sein du parti auquel elle est affiliée. Aniami refuse le fatalisme, elle est persuadée que la diversité est une chance et que l’égalité homme- femme est possible.

Souhaitons à cette femme d’avoir la force de continuer à militer pour un monde plus juste.FB_IMG_1482855064636



Le meilleur pâtissier https://www.facebook.com/NGcoms/

A l’honneur Abdelkarim Mehiaoui, consultant en informatique de formation, cet argenteuillais est connu par tous pour sa participation à la saison 3 du meilleur pâtissier (M6), il est également auteur d’un livre de recettes. Ce passionné des pâtisseries françaises et algériennes, aime répéter que sa passion pour la cuisine est née du véritable plaisir qu’il a de déguster des cornes de gazelles, des makrouts, des paris- brest et des beaux millefeuilles.

Une fois ses études terminées et sa carrière entamée, celui-ci s’intéresse de plus en plus à l’élaboration de ses douceurs préférées. Ce qui était au départ, un simple passetemps se transforme indubitablement en passion. Le changement s’est déroulé après son mariage. Il s’est mis à confectionner des pâtisseries en tentant de modifier sans cesse des recettes pour arriver à la perfection. C’est ainsi qu’il découvre la richesse de la pâtisserie, il se rend compte assez rapidement que c’est un monde très vaste, technique et créatif. Cette activité lui procure alors beaucoup plus de joie que la programmation informatique. Il se sent « dans une bulle de plaisir et de bien-être ! ».Encouragé par sa femme, il s’inscrit au Meilleur Pâtissier, par plaisir et par passion en espérant profiter le plus possible de cette aventure . Il vit cette expérience comme un rêve dont il est persuadé qu’il lui est accessible.

Le voilà déjà face aux caméras. Les affinités se créent avec des candidats venus des 4 coins de France et même de Belgique .Ils sont tous liés par la même passion. Emission après émission , il réussit aisément à se démarquer en restant lucide et concentré. Ce néophyte des fourneaux force l’admiration d’un jury composé de grands cuisiniers . Tous ses proches le suivent avec fierté , c’est ce qui le motivera à l’écriture d’un livre de recettes, « Abdelkrim, ses plus belles recettes de cuisine ».Il y offre des recettes de pâtisserie, où se mélangent toutes les nuance de son monde : huile d’olives , sésame ,yuzu (agrume venu d’ailleurs).Il nous livre ses inspirations faites de rencontres , d’expérience, et de voyages : Douceurs du soleil-levant; Moelleux aux épices ; Paris-Mississippi; Moji’tarte; Mont-Blanc Mandarine; Bûche Sapin; Crousti-Moelleux Signature; Pancakes aux épices; Sphères Belle-Hélène; Dômes Vanille-Tonka; Cookies Peanut Butter…

Il a également décidé de partager ses conseils sur sa chaîne youtube.

Souhaitons à Abdelkarim beaucoup de bonheur et de réussite encore dans la pâtisserie.IMG_20161225_201232_094



Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Éditez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par e-mail à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.



12345

Le Monde Ferroviaire |
Laclassedepikou |
Isthmialemag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Test MarvinInfo
| Armentières Actualités
| Vertus des pierres