Accueil Non classé Nadalette La Fonta Six , Le roseau penchant.

Nadalette La Fonta Six , Le roseau penchant.

0
0
247

Le roseau penchant de Nadalette La Fonta Six raconte une scoliose et le long parcours vers la guérison. Le personnage de ce récit autobiographique écrit au rythme des battements du cœur. L’ouvrage aurait pu s’intituler tribulations d’un phénomène en milieu hospitalier tant la lecture nous invite à la vie, à l’amour et au lâcher prise. Nadalette affiche sa scoliose, le ton est donné par la couverture en mode Warhol, poétique, colorée, émouvante et profonde. Rien n’est tu, pas même l’alitement forcé qui vous rend vulnérable, à la merci de tout un système. Votre enveloppe charnelle ne vous appartient plus !
L’auteure femme active, brillante et engagée se raconte à travers un accident, une opération qui comme une histoire d’amour se finit mal. Elle se retrouve prisonnière, confinée dans son propre corps, détenue dans une longue hospitalisation. Mais point de larmoiements ! L’âme est solide, elle rebondit avec ses hauts et ses bas, le personnage est un papillon. On entend la hargne et la combativité, il faut vaincre la fatalité, se défaire d’un cocon, accepter de faiblir et se reprendre en main. Aller aux sources du mal, revisiter son passé et refuser de capituler. La guérison est une chanson douce aux mélodies de l’amour et de l’amitié, au refrain de la combativité.
Nadalette c’est une force de caractère qui écrit avec fougue, une battante qui accepte ses faiblesses. On ressort de la lecture de son livre avec une envie de se mouvoir. Elle nous fait tout simplement vibrer avec une écriture qui exhorte à ne jamais renoncer et à ne jamais perdre de vue la joie et l’espoir. Le bonheur est dans les petites choses simples de la vie, un sourire, un thé partagé avec l’être aimé, les mots tendres de ses filles, ses souvenirs …
Il ressort de cet ouvrage une vérité universelle, chaque épreuve est une réinvention. Ici ,une auteure est née à qui l’on souhaite encore d’écrire longtemps pour notre plus grand plaisir.20180512_170446

 

  • Ils ont vendu mon frère,Yannick W.J. Nambo et Jacky Moiffo

    Plongé dans un flux d’informations incessants, nos yeux ne fixent plus l’essentiel et notr…
Charger d'autres articles liés
  • Salima Fee Moi Belle

    Tout quitter pour vivre son rêve, il faut beaucoup de courage et une force de caractère in…
  • Adil Jazouli/ Marie,Meriem,Myriam

    Adil Jazouli, sociologue et disciple du grand Alain Touraine, il s’est forgé à ses côtés u…
  • Menouar Benfodda ,l’athlète catalan

    Une chronique avait révélé l’année dernière l’exploit de Menouar Benfodda au marathon de P…
Charger d'autres écrits par ngcoms
  • Salima Fee Moi Belle

    Tout quitter pour vivre son rêve, il faut beaucoup de courage et une force de caractère in…
  • Adil Jazouli/ Marie,Meriem,Myriam

    Adil Jazouli, sociologue et disciple du grand Alain Touraine, il s’est forgé à ses côtés u…
  • Menouar Benfodda ,l’athlète catalan

    Une chronique avait révélé l’année dernière l’exploit de Menouar Benfodda au marathon de P…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

En bus pour l’entreprenariat au féminin! https://coworking-bus.com

A l’honneur Meriem Belazouz, présidente et fondatrice du salon Coworking à Paris. Elle fai…