Accueil Non classé Ils ont vendu mon frère,Yannick W.J. Nambo et Jacky Moiffo

Ils ont vendu mon frère,Yannick W.J. Nambo et Jacky Moiffo

0
0
383

Plongé dans un flux d’informations incessants, nos yeux ne fixent plus l’essentiel et notre esprit est à peine atterré par l’horreur. Les réseaux sociaux charrient les humeurs de notre monde à la vitesse de la lumière. Il arrive parfois que nous nous indignons face à l’effroyable, mais aussitôt une nouvelle information nous fait oublier la précédente. Elles défilent sous nos doigts et quand nous en sommes saturés, il suffit de balayer notre écran pour tout effacer.
Que sont devenus les hommes esclaves de CNN ? Sont-ils encore en Lybie ? Sont-ils morts ? Leurs images ont été massivement partagées pourtant dans notre ère, celle de l’immédiateté déjà elles semblent si lointaines…
Heureusement la meilleure invention de l’homme, le livre, n’a pas dit son dernier mot. Des livres nous parlent encore dans un temps, celui de la pleine conscience. Nombreux sont encore les lecteurs qui se laissent séduire par une couverture pour se plonger dans un récit, celle de « Ils ont vendu mon frère », écrit par Jacky Moiffo et Yannick W.J.Nambo, est loin d’être édulcorée mais elle attire l’œil et semble nous rappeler à un passé lointain .Pourtant , elle retranscrit un des fléaux des temps modernes , l’esclavagisme .
Pour fuir la dictature,Jacky Moiffo décide de rejoindre l’Europe. Son périple est celui de tous ceux qu’on nomme migrants, avec son lot de passeurs malhonnêtes, de désillusions, la faim et le  froid. Le choix des auteurs semble clair, ne rien adoucir ! De son passage au Gabon, des images atroces, de la brutalité à son arrivée en France, tout est consigné.
Viennent alors, les temps meilleurs grâce à l’amitié, l’amour et la persévérance, Jacky s’en sort. Ses efforts n’ont pas été vains. Il pense qu’il va pouvoir offrir à Felix son petit frère un avenir meilleur dans son Cameroun natal. Hélas, « l’appel des sirènes » est trop fort pour le cadet, qui décide également de quitter sa terre mère pour un ailleurs qui lui offrira la même réussite que celle de son aîné. Personne ne s’inquiète de sa disparition, jusqu’au jour où est envoyé à Jacky une photo de son frère. C’est l’effroi, Felix est enchaîné, il est devenu un de ces esclaves de CNN.
Dans Ils ont vendu mon frère aux éditions Fauves, Yannick et Jacky en appellent à notre conscience collective avec des mots simples et percutants. Une tragédie y est décrite, celle de femmes et d’hommes qui sont prêts à tous les risques pour fuir le cauchemar ou une réalité économique désastreuse. Certains mourront noyés, d’autres erreront dans les rues hostiles de l’Europe sans jamais oser retourner sur leurs pas. Enfin parmi ceux qui choisissent l’exil ,il y en aura qui souffriront le traitement le plus inacceptable à la condition humaine , l’esclavagisme , 170 ans après son abolition !20180430_200915

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par ngcoms
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Rafla Ben Arous ,une entrepreneure qui offre du temps .

Il faut confronter le rêve à la réalité pour réussir sur le chemin tortueux et non sans ob…